A côté de ses pompes

C’était écrit dans le titre de ce blog : à force de poser mes godillots au bord du chemin pour en extraire d’improbables cailloux de Petit Poucet il était inévitable qu’ils en aient assez de moi. Reste qu’être à côté de ses pompes c’est atteindre un état d’étrangeté, d’hébétude et c’est de ces fantômes sans corps résidant, que montent les cris les plus beaux de la littérature. Paradis artificiels, étrangers à eux-même et déprime salutaire ou non, voila de la lecture un peu à l’ouest.

Lire la suite...

[Livre] Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill

Sur le plateau des “Maternelles”, il n’y a pas que de beaux regards et de beaux sujets ; il y a aussi de beaux livres et en plus, on peut repartir avec. J’ai donc sauté sur l’occasion, après que Nathalie Le Breton ait présenté quelques ouvrages, et ai ramené “Ma maman est en Amérique : elle a rencontré Buffalo Bill”, roman graphique de Jean Regnaud et Emile Bravo.

Lire la suite...

[Livre] La pluie, avant qu’elle tombe

Une chose peut-elle être belle avant d’exister ? Être aimée parce qu’évidente, parce qu’inévitable ? Comme une certitude destinée à prendre corps ? Comme la pluie, avant quelle tombe ? L’histoire que raconte Rosamund pose la question. Rosamund repose dans ce petit cimetière anglais, mais sa voix résonne toujours. Sa voix résonne dans un petit appartement où trois femmes écoutent […]

Lire la suite...

[Livre] Ocean’s Songs

Il a les yeux bleus et le regard qui a vu Neptune en face. Il a la couenne burinée et la malléabilité du granit Armoricain qui l’a vu naître. S’il n’avait une grande gueule, il serait un cliché vivant, mais c’est un Breton au lait entier qui l’ouvre quand il pense. On dit alors de lui que c’est “un personnage”, […]

Lire la suite...
1 2 3