La ferme et tais-toi !

Petite réaction face aux cris d’étonnements des vierges effarouchées des réseaux sociaux semblant découvrir l’existence de la loi du silence suite à l’affaire Baupin.

Omerta : Locution Sicilienne désignant la loi du silence pratiquée par la mafia et par extension, « Silence qui s’impose dans toute communauté d’intérêts ».

Lire la suite...

PS : Je vous emmerde

Sortir son stylo. Non, je ne dessine pas. Ce n’est pas au crayon que je m’exprime, mais à la plume. Sortir de soi-même et écrire parce que c’est la guerre et que la plume est une arme d’instruction massive.

Ecrire pour être. Ecrire pour panser mais surtout pour penser. Parce que sans pensée, il n’y aurait pas de liberté.

Lire la suite...

Et si le marketing devenait le meilleur ami de l’homme ?

Tout ça, c’est la faute de Blédina.
Parce que Blédina est du côté des mamans et, depuis peu, mollement de celui des papas.
C’est Till the Cat, son humour ravageur et ses infographies improbables qui a mis le problème sous nos nez de blogueurs. Il n’en fallait pas moins pour que Mauvais Père ne saisisse le Cat par l’oreille pour y faire entrer une autre façon de voir : celle du fabricant de Blédine, et de son marketeux un poil paresseux.
Et moi, je compte les points.

Lire la suite...

Margaret et les petits pas de l’égalité

C’est devenu un sport national de monter sur ses grands chevaux dès l’apparition d’un soupçon de sexisme, à tel point qu’on en perdrait presque la signification de ce mot à force d’indignations parfois excessives et de débats sans fin sur les limites de l’acceptable en humour. Il partage avec son compère le racisme la mise en avant à peu près systématique des “initiatives” visant à lutter contre cette ségrégation, dans un grand bazar mélangeant allègrement les problématiques sexuées et sexuelles.
Au milieu de tout ce barnum, j’ai récemment remarqué deux ou trois exemples de la manière dont, ici ou là, par petites touches pas nécessairement belles, le sexisme quotidien recule.

Lire la suite...
1 2 3 5