Tabernacle

Je crois qu’il est temps que l’ombre fasse place à la lumière. J’ignore si les Français sont prêts à entendre une vérité aussi déstructurante, un fait remettant en cause autant de certitudes, mais il faut que la vérité soit connue de tous : les Québécois ne disent pas “Tabernacle”.

Lire la suite...

La Poussette

J’ai un fils et mon fils adore jouer avec les poussettes pour poupées. Il adore aussi s’occuper des poupées, même s’il lui arrive des les tenir par les cheveux. Mon fils n’est pas homosexuel, du moins pas encore ; il n’est pas sexuel du tout si vous voulez tout savoir. Il fait comme fait tout garçon normalement constitué ; il imite Papa. Or Papa pousse la poussette. Alors Papa est parti acheter une poussette.

Lire la suite...

Les touristes

Les Touristes

Discrets comme une verrue velue sur le nez de Charlize Theron ou un troupeau d’hippopotames sauvages sous amphétamines au Carousel du Louvre, décalés, anachroniques, les touristes sont des corps étranges autant qu’étrangers, à contretemps, trop visibles et insultant l’âme des lieux. La palme de la touristitude n’est néanmoins pas nécessairement l’apanage de la chaussette blanche dans la sandale, des décolletés […]

Lire la suite...

Vachers sous amphétamines

Ça fait du bien ! Ça fait du bien en maudit d’aller perdre quelques litres d’eau dans un show survitaminé. Ça fait du bien de se remettre les yeux et les oreilles dans la country pop-rock sans façons d’un band Québécois qui a le tour pour faire pogner le party. Ne me demandez pas comment, au fil des années, j’ai réussi à passer au travers des opportunités d’aller voir les Cowboys fringants sur scène. Le manque est comblé, l’erreur réparée. C’était hier soir, c’était au Zénith de Paris, c’était un bon gros fun noir.

Lire la suite...

Excuse my french

La langue française est à l’image du pays qui l’a vue naître ; vivante, complexe et bercée d’influences. « Tchao » est dérivé de l’italien comme « cawa » vient de l’arabe, et je ne parle même pas du « parking ». Ici on met une chocolatine dans une poche alors que là, on met un pain au chocolat dans un sac, voir un […]

Lire la suite...