La ferme et tais-toi !

Petite réaction face aux cris d’étonnements des vierges effarouchées des réseaux sociaux semblant découvrir l’existence de la loi du silence suite à l’affaire Baupin.

Omerta : Locution Sicilienne désignant la loi du silence pratiquée par la mafia et par extension, « Silence qui s’impose dans toute communauté d’intérêts ».

Lire la suite...

35 ans et plus

35, comme 35 ans. Le moment fatidique où l’on glisse vers la dizaine suivante, ce moment où l’on se déclare ouvertement trentenaire parce que l’on se découvre vaguement quadraphobe.
Puis vient 37, l’accélération de la pente, l’épaississement du savon sur la planche.
Il paraît que l’avantage de 41 ans, c’est qu’au moins, 40 est déjà passé, qu’on a déjà franchi l’étape fatidique, le coup de vieux qui fait mal avec les poils blancs dans le passage de dizaine et la gueule de bois qu’on sait déjà qu’on ne récupérera pas en moins de deux jours.

Il paraît.

Lire la suite...

Tabernacle

Je crois qu’il est temps que l’ombre fasse place à la lumière. J’ignore si les Français sont prêts à entendre une vérité aussi déstructurante, un fait remettant en cause autant de certitudes, mais il faut que la vérité soit connue de tous : les Québécois ne disent pas “Tabernacle”.

Lire la suite...

Le vieux beau

Après m’être un peu défoulé sur les blondasses, je vous présente aujourd’hui leur alter ego masculin. Stéréotype assez risible, lui aussi : Le vieux beau a été beau est il l’est encore. Il est donc à ne pas confondre avec les beaux vieux qui, à l’instar de George Clooney et de votre serviteur, se bonifient avec l’âge (enfin, pour Clooney c’est sûr), ni avec les beaux gosses qui deviendront des beaufs sitôt casés et de gros beaufs sitôt vieillis.

Lire la suite...